« le corps est un souffle du Soi »


La vie est créativité, intensité, émerveillement.
Un corps vibrant, des sens de perception clairs, un esprit vif et fluide permettent ce contact plein, riche, joyeux et silencieux avec soi-même et le monde. 

Cependant, les peurs qui nous habitent et prennent souvent l’habit de croyances, de certitudes, voilent cette joie naturelle.
Notre regard sur nous-même, sur le monde qui nous entoure est fragmentaire, filtré par la mémoire, le savoir, les expériences du passé. Nous sentons incomplets et insatisfaits.

Qu’est-il advenu de notre authenticité, notre curiosité, notre spontanéité ?!?

Elles n’ont pas disparu mais sont obstruées par ces conditionnements mentaux.
Ceux-ci créent de nombreuses tensions dans le corps et nous empêchent d’avoir un contact fluide, riche, souple avec nous-même et notre environnement.

La présence, l’écoute de ce qui est là, dans l’instant, c’est-à-dire l’écoute de nos sensations corporelles, nos pensées, nos émotions, sans volonté de les modifier, de les manipuler, favorise le retour à cet espace intérieur libre de jugement, ouvert et silencieux.

L’observation de notre refus d’accueillir ce qui est là est aussi ouverture, détente.

Il s’agit d’une véritable déconstruction des schémas corporels et mentaux.

C’est l’orientation de l’exploration proposée par Caroline Rousset dans les séances individuelles (yoga, Gestalt, toucher), stages et cours de yoga du Cachemire.